Fonderie Horne

AERIS - Ingénieur électricité

  • Fonderie Horne
  • Rouyn-Noranda,QC
  • facebook
  • google-plus
  • twitter
SOMMAIRE DE L'EMPLOI
Posté : 11 sept. 2022
Date d'entrée en fonction : 01 oct. 2022
Heures par semaine : 37.00
Nbr de postes : 1
Horaire de travail : Permanent
 Catégorie(s) :  Électrique,
DESCRIPTION

La Fonderie Horne exploite, à Rouyn-Noranda, une fonderie de cuivre, et produit annuellement 225 000 tonnes métriques (tm) de cuivre en traitant 840 000 tm de concentrés de cuivre et des matières recyclables contenant du cuivre et des métaux précieux. Elle exploite également une usine d’acide sulfurique. La Fonderie Horne emploie 650 personnes, excluant les entrepreneurs.

 

La Fonderie Horne, pleinement engagée envers la réduction continue des émissions, recherche des personnes dynamiques et motivées à s’impliquer dans son processus de transformation majeur nommé AERIS, dont les grandes étapes sont entre autres la modernisation de ses installations, les améliorations transitoires des systèmes actuels de captation et l’optimisation des installations aux abords de l’usine afin de réduire les émissions au plus bas niveau possible.

Le pilier principal, soit la modernisation de l’usine, implique la construction une nouvelle section d’usine à la fine pointe de la technologie, abritant un procédé hautement technologique afin de réduire les émissions à la source, évaluée à 480M$ et s’échelonnant sur 5 ans.

 

Ingénieur électricité

Vos principales responsabilités viseront à supporter les projets majeurs pour le volet  électrique. La personne en charge devra s’approprier les standards d’usine et les meilleures pratiques de l’industrie afin de les appliquer pour les divers projets. Elle sera responsable du volet électrique, chapeautera les ouvrages en électricité pour les divers projets et validera le travail exécuté par les firmes d’ingénierie.

En tant que membre de l’organisation, vous participerez à l’amélioration continue et durable et vous veillerez à prendre des décisions et à poser des actions en lien avec les objectifs d’affaires de l’entreprise.

 

Profil recherché :

La personne recherchée est titulaire d’un baccalauréat en génie électricité jumelé à une expérience en industrie. Une personne détenant DEC en technologie du génie électrique avec grande expérience dans le domaine pourrait également être considérée. Le bilinguisme est un atout important pour le poste.

Si la personne est localisée à Montréal-est ou Laval, elle devra effectuer des déplacements fréquents vers la Fonderie Horne à Rouyn-Noranda.

 

Les compétences personnelles suivantes sont essentielles :

Intégration de la santé et de la sécurité comme valeur fondamentale ;

Travail d’équipe et leadership ;

Rigueur et capacité de planifier et d’organiser son travail ;

Contrôle de soi et habiletés relationnelles et communicationnelles ;

Esprit d’analyse, raisonnement stratégique et orientation vers les résultats.

 

Vous correspondez à ce profil?

Veuillez déposer votre candidature directement sur le site en ligne à l’adresse :

www.fonderiehorne.ca sous la section « carrière ».

 

La Fonderie Horne souscrit au principe d’équité en matière d’emploi.

 

La Fonderie Horne exploite, à Rouyn-Noranda, une fonderie de cuivre, et produit annuellement 225 000 tonnes métriques (tm) de cuivre en traitant 840 000 tm de concentrés de cuivre et des matières recyclables contenant du cuivre et des métaux précieux. Elle exploite également une usine d’acide sulfurique. La Fonderie Horne emploie 650 personnes, excluant les entrepreneurs. La Fonderie Horne, pleinement engagée envers la réduction continue des émissions, recherche des personnes dynamiques et motivées à s’impliquer dans son processus de transformation majeur nommé AERIS, dont les grandes étapes sont entre autres la modernisation de ses installations, les améliorations transitoires des systèmes actuels de captation et l’optimisation des installations aux abords de l’usine afin de réduire les émissions au plus bas niveau possible. Le pilier principal, soit la modernisation de l’usine, implique la construction une nouvelle section d’usine à la fine pointe de la technologie, abritant un procédé hautement technologique afin de réduire les émissions à la source, évaluée à 480M$ et s’échelonnant sur 5 ans.